Liberté, Fraternité, Dignité

« Liberté, Fraternité, Dignité », au cœur de cette journée spéciale au lycée Loth

Le lycée Joseph Loth a reçu le mardi 07 mai 2024, le groupe de blues touareg Imharan Timbuktu pour fêter la fin du projet « Liberté, Fraternité, Dignité » mené tout au long de l’année.

En effet, depuis le début de l’année scolaire, les élèves de 2nde i et les étudiants de BTS Banque ont réfléchi sur les enjeux du développement de la Grande Muraille Verte en Afrique. Avec leurs professeures Mmes Grini Gwenaël et Mao Anne-Marie, ils ont pu monter un projet solidaire, grâce à l’association locale Timilin, et avec l’appui des représentants régionaux et nationaux de la Fédération Française des Clubs de l’Unesco, tous présents aujourd’hui.

Ainsi, les jeunes ont communiqué autour du projet (« Dadji ») d’une femme bretonne , Elodie Arrault, partie plusieurs mois le long de la Grande Muraille Verte, de Dakar à Djibouti, accompagnée de la mascotte du lycée « AxoLOTH ». Ils ont su utiliser les réseaux sociaux, la presse, et la radio (RBG) pour faire connaître leur projet et celui d’Elodie. C’est donc avec joie qu’ils les accueillent tous deux au lycée, pour leur présenter l’exposition sonore , qu’ils ont créée au sein de l’établissement, sur des femmes de caractère et sur le périple d’Elodie.

Un concours de poésie ouverts aux établissements publics de Pontivy a d’ailleurs été organisé par les professeures documentalistes, et les lauréats seront récompensés lors du concert de cet après-midi.

Le projet ne s’arrête pas aujourd’hui, puisque soutenus par leurs professeures, par l’ association Timilin et du Resia (Reseau des associations jeunes de solidarité internationale), les étudiants mènent des actions afin de partir en octobre prochain , pour rencontrer des jeunes sénégalais lycéens et étudiants de zone rurale et de Dakar, pour poursuivre la réflexion menée autour d’un projet de banque éthique et responsable , d’un système financier et commercial respectueux des hommes et de la nature. Ils pourront exposer leurs idées en participant au Festival Bideew, organisé par Mané Touré au Sénégal, qui soutient et guide nos étudiants dans leurs démarches.

Enfin, le lycée Joseph Loth va pouvoir s’ouvrir encore davantage à l’international et développer des liens fraternels entre les jeunes, puisqu’au mois d’avril, Mr Boudart , proviseur du lycée, a officialisé un jumelage avec 2 lycées sénégalais, soutenu par le délégué régional de la Fédération Française des Clubs de l’Unesco. Un partenariat a également été décroché par Mme Grini avec l’AFI-Université de l’Entreprise, une grande école de commerce et de l’entreprenariat de Dakar ; de nombreux projets vont pouvoir encore mûrir et grandir au lycée Joseph Loth, tant pour nos lycéens que pour nos étudiants !

«