Loth "mine de rien" a rencontré Léonie Pondevie


Vendredi 9 octobre, les élèves de première H du lycée Joseph Loth, emmenés par leur professeur de français Laurie Buchart, ont pu visiter la nouvelle exposition présentée à la médiathèque de Pontivy intitulée“ Mine de rien ne veut pas dire gisement nul”. Camille Martel, responsable culturelle de l'événement "l'art dans les chapelles" animait la visite. L'artiste Léonie Pondevie y a photographié, dessiné, modélisé des carrières du monde entier dans le but de faire réfléchir le public sur leur exploitation et la dégradation des paysages naturels. Son travail porte sur la question du paysage contemporain, ses transformations liées aux logiques industrielles et à l'urbanisation. Par la photographie, elle capture des fragments de territoire hybrides, entre nature et artifice, afin d'en proposer une relecture poétique et engagée. Les élèves se sont ainsi rendu compte du fait que la simple puce contenue dans leur téléphone portable avait un impact indélébile sur le paysage naturel de certains sites et qu'ainsi ceux-ci prenaient l'empreinte collective de l'Humain.

Cette exposition sera visible du vendredi 25 septembre au samedi 24 octobre à la médiathèque de Pontivy.